Les délais culturels: faire ses demandes de fonds au bon moment

C’est gentiment la fin de l’été. Et en été on a commencé à rédiger les dossiers de subventions pour nos futurs spectacles. Enfin, en tout cas, c’est ce qu’on devrait faire. Parce qu’il faut les déposer… bientôt. Quand déjà ? Ah oui il y a la ville et le canton. Mais la Loterie c’est différent non ? Au fait, ils donnent à qui ? Mon spectacle est dans deux mois ? Ah. C’est la merde. T’as pas deux balles ? Ok. Vous montez des spectacles ou prévoyez de le faire, et comme moi vous n’êtes pas encore vraiment au clair sur les différentes échéances à peindre en rouge dans votre agenda. Que dis-je agenda, dans votre gestionnaire de tâches. Voici donc un petit récapitulatif des infos que l’on trouve sur la toile mais que l’on n’a pas toujours en tête au bon moment…

Les théâtres bouclent généralement leur saison vers novembre de l’année XX pour la saison XX+1–XX+2. Il faut donc les talonner assez tôt avec votre super projet. C’est le point le plus urgent, parce que pour déposer des dossiers de demandes de subventions, il vous faut un lieu de création. Eh oui. Votre prochain délai urgent, c’est la ville et le canton.

La ville (pour l’exemple, de Lausanne) et le canton (de Vaud) reçoivent les demandes concernant les arts de la scène une seule fois par année, respectivement au 30 novembre et au 1er décembre, pour la saison ‘+1–+2’.  Vous trouverez ici les informations sur la ville et là celles sur le canton. Ce sont les échéances à ne pas manquer pour tout spectacle touchant aux arts de la scène.

La Loterie Romande, quant à elle, se réunit quatre fois par année.
Ils demandent quatre choses précises pour que la demande soit prise en compte :
– qu’elle leur parvienne au moins quatre mois avant la première représentation
– qu’elle soit émise par une structure régie par une Association (au sens légal)
– que le projet soit assuré par des professionnels
– que les dates de jeu et les lieux de représentation soient confirmés.
Leurs infos se trouvent ici.

Une fois la ville, le canton et la Loterie contactés, vous pouvez passer à tout le reste, à savoir les subventionneurs privés (fondations, associations, sociétés…). Vous trouverez une liste utile sur ce site.

Mince, j’ai raté le délai… Si votre projet est avant tout musical, tout n’est pas perdu : la ville et le canton prévoient des subventions « musique », dont les comités se réunissent 4 fois par an. Il faut alors soumettre votre projet trois mois avant sa réalisation. Les infos ici pour le canton, et là pour la ville.

Enfin, si votre projet est une création originale, ne manquez pas de tenter votre chance avec les bourses. La Société Suisse des Auteurs offre un certain nombre d’entre elles et les échéances tombent habituellement quatre fois par an. Plus d’infos sur cette page.

Voilà à peu près l’ordre à suivre dans la hiérarchie d’un projet de spectacle. Signer avec un théâtre > ville & canton > Loterie > tout le reste. Donc vous pensiez monter Jeanne d’Arc à la façon de Miles Davis en juin 2018 ? Il vous reste deux mois pour avoir signé avec un théâtre et monté votre dossier 😉

Bonne fin de vacances !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s