Control Freaks: s’organiser, c’est réaliser

Certains potes qui lisent ce blog croient qu’on (Renaud et moi) est devenu des control freaks à éviter. J’ai reçu des lettres de menaces. On m’a même envoyé des mails anonymes avec des liens doodle trafiqués qui me redirigeaient sur des sites pornos. On a repeint ma boîte aux lettres avec des croix gammées de la planification.

Nan, je déconne. J’ai pas encore autant d’impact.

La principale objection qu’on me fait, c’est: « Hé, ça te fait vraiment plaisir d’être esclave de ta liste de tâches, de ta zéro inbox et de ta course au contrôle? »

S’ensuit un rictus sarcastique, la monstration d’une boîte courriels avec plus de 500 mails dans la boîte de réception et un coup de pied dans les côtes (nan, je déconne encore).
La réponse courte à la question est-ce que tu te trouves chic de faire le nazi de l’organisation personnelle, en fait, reste oui. Je dors mieux, je vis mieux, je suis davantage en paix avec moi-même. Parce que je sais que si je ne planifie pas un truc, je ne vais jamais le faire. Et en règle générale, je laisse beaucoup de place à l’imprévu, en-dehors des cases soigneusement tracées au crayon dans l’agenda. Il y a des semaines où je lâche carrément la discipline, je m’empiffre de chocolat noir et je regarde Cauchemar en cuisine en ricanant bêtement. Mais en règle générale, j’aime bien planifier l’action.
Ça date d’un traumatisme de l’enfance, une expérience que Rousseau aurait pu intégrer à ses Confessions.L’épisode du noyer, remember? J’avais 12 ans, avec des potes du village de Pomy, on voulait faire unGarage band, on se voyait déjà à l’Olympia avec trompettes, banjo et accordéon. Le phantasme de la chose accomplie. On s’était dit par quoi on commence et quelqu’un avait dit il nous faudrait un local alors quelqu’un s’était empressé de dire eh derrière chez moi il y a un grand verger, on peut construire une cabane, et ça nous ferait un local et tout le monde avait dit oui. Alors la prochaine opération, c’était trouver du bois pour une cabane, et on était tous reparti chez nous pour chercher du bois. J’avais ramené deux planches que mon père n’utilisait pas, deux potes avaient ramené cinq planchettes de chez Jumbo en contreplaqué et trois n’avaient rien trouvé. Du coup, on s’est très vite découragé, on est allé s’acheter un paquet de surprise à 1.- et on a bâfré les bonbons devant un Indiana Jones. Et la cabane ne s’est jamais faite toute seule.
Si on ne planifie pas, on ne réalise pas. Trust me, I’m an expert.
Donc si je prêche pour mes ToDo lists, mes boîtes de réception vides et mes projets à long terme, c’est pour accomplir des trucs. Des trucs qui, sur le long terme, vont me faire plaisir et me remplir spirituellement. Si j’en chie pour organiser ma vie d’artiste, c’est pour m’éclater dans des cases bien définies. Je sais qu’il y a quelque chose de calviniste à penser l’effort avant le réconfort, mais c’est parce que je vise le long terme (même si à très long terme, je vais MOURIR).
C’est ce que Bettelheim appelle le principe de réalité en analysant les Trois Petits Cochons: bien sûr que c’est fastoche et rapide de construire une maison de paille, qu’on va pouvoir boire du sirop et manger des crêpes (je confonds, c’est Petzi) assez rapidement, mais le Grand Méchant Loup (la réalité, le long terme, le rêve de votre vie) va vous rattraper un jour ou l’autre pour vous bouffer tout cru.
Construisez avec des briques.

Quiz bonux
Dans sa boîte de réception, Eglantine a 12 mails non lus. Elle a seulement deux minutes avant de partir une semaine à Prague. Que va-t-elle faire pour mener une existence sereine? (Ne choisis qu’une action, petit canaillou!)

  1. Bouffer du chocolat, fuck les mails
  2. Lire les trois newsletters pour voir les actions de la Redoute
  3. Répondre à la question de Guénolé sur la recette du gâteau au pruneau
  4. Archiver les 5 conversations qui ne la concernent pas vraiment pour lesquelles elle est en copie
  5. Répondre au doodle de Tristan pour l’anniversaire de Shania
  6. Accuser réception d’un mail d’information pour un projet de catsitting en réseau
  7. Répondre à un questionnaire de satisfaction qui ne prend qu’une minute pour hostelpackers.com

Réponse au Quiz bonux:
5.) Eglantine va répondre à ce doodle pour permettre à Tristan d’avancer avec son organisation. C’est aussi le seul mail qui est tourné vers l’avenir de manière concrète, à savoir: poser des dates et organiser son temps. Bien sûr que ce sera chouette d’appeler Guénolé, à l’occasion, pour faire un gâteau avec lui. Et le projet de catsitting a l’air passionnant.
(les gens qui ont répondu 1., 2., 4. ou 7. resteront un moment avec moi, en classe à la fin des cours)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s